Walls of Jericho – No one can save you from yourself

Walls of Jericho – No one can save you from yourself

1 LP – Napalm Record – 2016

Hardcore avec un mixage de batteur

Avec ce No one can save you from yourself , Walls of Jericho propose une bien belle mandale Hardcore matinée d’une grosse dose de Metal. Les amateurs seront aux anges. Tous les ingrédients indispensables sont au menu : accélérations Punk Hardcore bien speed, passages ultra lourds pour mosher comme des petits fous en concert, un chant bien agressif et même quelques chœurs. Candace Kucsulain est en grande forme et son chant frôle même parfois le growl.

Tout n’est pas parfait. No one can save you from yourself  reste un album de Hardcore ce qui implique une certaine redondance des morceaux et une certaine lassitude peut s’installer. Mais j’ai envie de dire que c’est un peu le style qui veut ça. Quant aux pauvres malheureux qui ont la version CD, ils devront conclure leur écoute sur une ignoble chanson bien cucul en chant clair assez insupportable ! Heureusement, l’édition vinyle propose deux bonus vraiment très bons.

Mais cet album a un énorme point fort, un atout qui fait toute la différence : la batterie. Les parties sont très typées Metal avec en particulier des passages à la double assez monstrueux. En plus, le son de la batterie et surtout de la grosse caisse est énorme et très naturel à la fois. On en prend plein la gueule et ça c’est cool !

Note : 7/10

Laisser un commentaire