Tunnel

Tunnel (터널)

Un film de Kim Seong-hoon – Corée du Sud- 2017 (2016)

catastrophe / drame / comédie

avec  : Ha Jeong-woo, Bae Doona, Oh Dal-soo

 126 min – Showbox
vu en V.O.
L’histoire :

Alors qu’il rentre chez lui, Jeong-soo se retrouve enseveli sous un tunnel au volant de sa voiture. Une énorme opération de sauvetage est alors mise en place. Et toute la Corée du Sud a les yeux rivés sur lui…

L’avis de KultureShoot.com :

Encore une fois, le cinéma sud-coréen démontre qu’il est peut-être le seul à pouvoir concurrencer les productions américaines. Visuellement, Tunnel offre du grand spectacle. Les scènes catastrophe montrant l’éboulement du tunnel sont assez impressionnantes et offrent même quelques moments d’anthologie. On tient là une des spécificités du cinéma coréen : mêler grand spectacle et intimité.

Mais surtout, on retrouve dans Tunnel ce que j’adore dans ces films en provenance de Corée : la rupture de ton ! Kim Seong-hoon, le réalisateur, ne fait pas dans le demi-mesure. L’expression « passer du rire aux larmes » n’est pas vaine dans le cas présent. Les moments d’émotion sont intenses et surtout sonnent juste. Il sont cependant contrebalancés par un humour omniprésent aussi bien dans les dialogues que dans certaines situations improbables.

Tunnel est aussi un film politique qui s’évertue à montrer les travers de la société sud-coréenne (qui sont certainement ceux de bien des sociétés occidentales). Tout le monde en prend pour son grade, du citoyen lambda aux politiques en passant par les médias et les grands groupes industriels. Dans ce domaine aussi, Tunnel est une réussite car il évite de devenir outrageusement moralisateur. « Allez tous vous faire foutre ! » crie dans un scène Jeong-soo, une assez bonne philosophie.

  • Du héros aux seconds rôles, les acteurs sont tout bonnement excellents !  Mention spéciale à Ha Jeong-woo qui incarne le héros. Le chien est très bon aussi !
  • De l’action, du rire, des larmes : Tunnel, un spectacle total !
  • C’est avec une joie certaine qu’on retrouve ces ruptures de ton typiques d’un certain cinéma sud-coréen.
  • Kim Seong-hoon lance une belle charge contre les sociétés occidentales et redonne ses lettres de noblesse à l’individu face à la masse.
  • Il y a tout de même quelques longueurs, rien de grave mais tout de même.
  • Les nombreux changement de ton ne vont pas plaire à tout le monde..
  • Vous ne passerez plus sous un tunnel sereinement.
Conclusion

Tunnel est un film complet : drôle, intelligent, spectaculaire et émouvant. Une vraie réussite à voir impérativement.

Note : 16/20

Par Sathur