RED FANG – Only Ghosts (2016)

red-fang-only-ghosts-1

Only Ghosts est le quatrième album des Américains de Red Fang, groupe pratiquant un stoner plutôt rentre dedans. J’apprécie beaucoup Red Fang mais j’avoue que j’ai eu du mal à rentrer dans ce disque. Les premières écoutes m’ont déstabilisé. Alors que j’attendais une musique fun et directe, j’ai eu le sentiment de me retrouver face à une oeuvre bien plus sombre. Du stoner, Red Fang était passé au sludge.

En fait, Only Ghosts est un album en deux parties. Cela est encore plus flagrant dans l’édition vinyle. La première face (5 chansons et un interlude) est l’aspect le plus classique du groupe. Ce sont des titres plutôt rapides construits autour de riffs et de refrains accrocheurs. Les deux chants, un hurlé (qui rapproche parfois Red Fang du hardcore pratiqué par Cancer Bats) et l’autre plus mélodique, qui sont une des marques de fabrique du groupe, sont très bien utilisés. Plus doom, « No Air » est structuré autour d’une ligne de basse secondée efficacement par la batterie. Cette dernière sonne par ailleurs très bien, naturelle et puissante. La face A se clôture sur un « Not for You »  très Queen of the Stone Age dans l’esprit, avec des guitares simples mais efficaces et qui s’achève sur une accélération assez jouissive.

La face B, elle, est un peu différente. Les morceaux, plus longs, posent une ambiance plus sombre. Le diptyque « The Smell of the Sound »/ »The Deep », parfois lancinant, quasi incantatoire,  parfois plus rapide, évoque une fusion entre Mastodon et Kylesa (certainement une des influences majeures de cet album). La fin du disque m’a rappelé l’ambiance que l’on pouvait retrouver sur le Stoner Witch des Melvins.

red-fang-only-ghosts-2

Avec du recul, j’ai oublié mes réticences du début. Red Fang a su progresser tout en gardant sa personnalité. Au final, il n’y a rien à jeter sur ce Only Ghosts où les quatre gus s’affirment comme de redoutables compositeurs. Encore un très bon disque de cette fin d’année…

Site du groupe : http://www.redfang.net/

Site du label : http://label.relapse.com/

Laisser un commentaire