Mad Max Fury Road black & chrome edition

Mad Max Fury Road black & chrome edition 

Un film de George Miller – USA – 2015 (pour la version couleur)

science-fiction / action 

avec  : Tom Hardy, Charlize Theron

2017 – 120 min – Warner Bros 

vu en V.O.S.T.

L’histoire :

Dans un monde post apocalyptique, aride et désertique, Max aide un groupe de femmes à fuir Immortan Joe et son armée de bolides…

L’avis de KultureShoot.com :

Je ne vais pas faire une critique du film en tant que telle. Je  m’attacherai simplement à répondre à la question suivante : cette version noir et blanc du chef d’oeuvre de Miller a-t-elle un réel intérêt ?

Soyons franc, pour le commun des mortels, pas vraiment. Par contre pour les curieux, les passionnés de cinéma ou les cinéphiles, Mad Max Fury Road black & chrome  est carrément indispensable ! Fury Road a été pensé comme un film en noir et blanc, voire peut-être un film muet. Les dialogues paraissent bien secondaires tant l’impact des images est puissant. Ces dernières se suffisent à elles même pour raconter l’histoire et surtout poser les bases d’un univers cohérent. Le noir et blanc crée un monde monochrome où disparaissent les nuances entre le sable et l’eau. Ce monde devient paradoxalement aquatique. L’impression de suivre l’épopée d’un monstre marin devient évidente. Le camion citerne pourfend le désert tel un énorme cétacé en plein océan ! C’est réellement fascinant !

En noir et blanc, le long métrage gagne en onirisme. Le passage de la tempête prend des allures de gravures, celui des marais devient un spectacle d’ombres chinoises. Le travail sur les ombres nous renvoie au cinéma expressionniste allemand des années trente qui déjà réinterprétait la réalité. Il est par ailleurs impossible de ne pas songer au Metropolis de Fritz Lang en admirant les dantesques machines et mécaniques du repère d’Immortan Joe ! Mad Max invoque également la mémoire des vieux cartoons. Le visage de Nux au volant de son bolide ne dépareillerait pas dans un dessin animé de Tex Avery.

Je pourrais également parler de la façon dont les visages sont sublimés, en particulier ceux du peuple de misérables dignes d’une cours des miracles. Ou des War Boys dont la couleur blanche crève l’écran !

Conclusion

Mad Max Fury Road est une tuerie. Mad Max Fury Road black & chrome est un cri d’amour au cinéma, une véritable profession de foi ! Dans le contexte actuel de formatage, de course au profit immédiat, ce film ne devrait même pas exister ! Rien que pour cela, il faut le voir.

Note : 21/20

Par Sathur

 

 

Laisser un commentaire