La Petite morte de Davy Mourier (2016)

la-petite-morteDavy Mourier propose une suite à sa trilogie La Petite mort. Dans La Petite Morte, on découvre la petite fille du « héros » des trois premiers volumes. C’est également l’occasion de retrouver son fils qui est devenu à son tour faucheur. Ce dernier s’avère être particulièrement appliqué et impliqué dans sa tâche. Ce misogyne en puissance va être grandement perturbé par la naissance de sa fille qu’il devra former à sa succession.la-petite-morte-1

Le troisième tome de La Petite mort était déjà assez sombre. La Petite morte poursuit sur cette voie et enfonce même le clou, au risque de rompre l’équilibre fragile entre humour et gravité. Jusque là, Davy Mourier avait utilisé son personnage pour traiter les thèmes de la dépression, du passage à l’âge adulte ou de la disparition d’êtres chers. Dans cette nouvelle BD, il se penche avec assez de réussite sur la violence envers les femmes. Il parvient à faire passer énormément d’émotions malgré (ou grâce à) la naïveté de son dessin.

la-petite-morte-2

Malheureusement, cela se fait au détriment de l’humour au final plutôt en retrait dans cet album. Les références à la culture geek sont également moins appuyées ce qui devrait, potentiellement, élargir le lectorat.

La Petite morte est une belle bande dessinée qui, comme la trilogie originale, n’est pas à mettre entre toutes les mains. Cependant, en raison de la place réduite accordée à l’humour, j’ai moins adhéré à ce nouveau tome.

Note : 14/20

Site de l’éditeur : http://www.editions-delcourt.fr/

La BD et le porte-clé offert
La BD et le porte-clé offert
Catégories

Laisser un commentaire