La Jeunesse de Mickey & Mickey Mouse – Café Zombo

la-jeunesse-de-mickey

Une BD de TEBO

80 pages – Glénat – 17€

Une BD de Régis LOISEL

72 pages – Glénat – 19€

Reprenant le génial concept initié par Dupuis avec Spirou, Glénat a décidé de confier Mickey, la célébrissime souris de Disney, à différents auteurs de BD hexagonaux. Après deux titres sortis en début d’année, c’est deux nouveaux tomes qui ont été édités au mois de novembre dernier. C’est avec plaisir qu’on découvre deux excellents albums au style très différents.

La jeunesse de Mickey
la-jeunesse-de-mickey-04
Dans l’album de Tébo, un Mickey vieillissant revient sur ses exploits de jeunesse. Cela nous entraîne du Far West à l’Amérique de la prohibition en passant par les tranchées de la Première Guerre mondiale ou même l’espace où notre héros est accompagné de Donald.
la-jeunesse-de-mickey-03
C’est frais, drôle et formidablement rythmé. Tébo fait preuve d’une maîtrise de la mise en scène et du découpage assez impressionnante. Son dessin naïf, dans la lignée d’un Lewis Trondheim, risque de ne pas plaire à tout le monde. Personnellement, j’adhère sans retenue. De plus, chaque histoire compte son lot d’illustrations occupant une double page. La plupart sont superbes. Ce serait dommage de passer à côté tant cet album, qui peut s’adresser à un public très large et en particulier adulte, est une réussite.

la-jeunesse-de-mickey-06

Mickey Mousse – Café Zombo
Attention, là, on touche au culte. Loisel ! Peter Pan ! La Quête de l’oiseau du temps ! Culte de chez culte !
mickey-loisel-05
Son Mickey se présente sous un format à l’italienne du meilleur effet. Il faut d’ailleurs souligner le soin apporté à cette collection que ce soit au niveau du papier utilisé ou des reliures à l’ancienne, même si cela se répercute sur le prix des albums.
mickey-loisel-03
Mickey, ici accompagné d’Horace, se retrouve plongé dans les Etats-Unis des années 30, une Amérique engluée dans la grande dépression. La manière dont Loisel s’approprie l’univers créé par Disney est assez remarquable ! Son style graphique se mêle à celui des cartoons old school pour, oui, osons le dire, le sublimer ! Café Zombo est beau, plein d’humour, intelligent et se permet de taper sur la société de consommation (pas mal pour une BD Disney), le tout en faisant un gros clin d’œil aux films de zombies de Romero.

mickey-loisel-01

L’air de rien, on a là deux belles réussites ! Mickey, en s’adressant directement à un public adulte et abandonnant le côté trop lisse que les studios Disney lui avaient imposé au fil du temps, s’offre une nouvelle jeunesse pleine de promesses.
Foncez !

mickey-loisel-02

Site de l’éditeur : http://www.glenat.com/

Laisser un commentaire