Continuer d’aimer

Continuer d’aimer

Un roman de MARCUS HÖNIG – France – 2017

284 pages  – Books on Demand Editions

 

Après Planète verte, une fable politique d’anticipation, Marcus Hönig nous propose Continuer d’aimer, son nouveau roman. L’action se déroule dans un établissement pour personnes handicapées dans lequel arrive une nouvelle employée, Annie, qui semble cacher un bien lourd secret.

Dans Continuer d’aimer, Marcus Hönig joue avec les repères aussi bien temporels que géographiques. Les flashbacks sur la vie des personnages, afin d’expliquer leur destin, sont nombreux mais jamais l’auteur ne donne une date qui permettrait d’ancrer les événements dans une chronologie concrète. De même, le lecteur n’aura pas de nom de lieu et le récit se déroule finalement dans des endroits qui, par leur côté neutre, deviennent universels. Je crois bien que le seul élément que l’on peut réellement rattacher à notre réalité est la Ford Fiesta d’Annie. Ainsi, et comme c’était déjà le cas avec Planète verte, le nouveau roman de Marcus Hönig emprunte les chemins de traverse du conte et de la fable. Chacun peut y projeter ses références et son imaginaire. A la lecture de Continuer d’aimer, se mêlaient dans mon esprit les images de Vol au-dessus d’un nid de coucou (forcément) mais aussi l’univers et la galerie de personnages de Tim Burton.

Ce qui fait cependant la force de Continuer d’aimer, c’est bien la qualité d’écriture. Les progrès accomplis depuis Planète verte m’ont franchement impressionné. Marcus Hönig fait preuve d’un réel talent de conteur, piochant aussi bien dans le drame que dans la comédie. Et toujours avec beaucoup d’humanité.

J’ai passé un excellent moment à la lecture de ce beau roman que je ne peux que vous conseiller.

 

Note : 16/20

Par H.C