Body Count – Bloodlust

Body Count  – Bloodlust

Century Média – 2017 – USA

Metal 

 

Bloodlust est le  6ème  album de Body Count. Assez loin de ses débuts hardcore-rap, la bande à Ice-T nous propose aujourd’hui une bonne grosse mandale metal !

 

L’avis de KultureShoot.com

Body Count est un groupe qui ne m’a jamais réellement atteint si ce n’est peut-être le titre « Born Dead » qui avait fait son petit effet à la fin des années 90. C’est par hasard que je suis tombé via YouTube sur un morceau de leur nouvel album, « Black Hoodie », qui m’a donné envie d’en connaître davantage.

Rapidement, on comprend que le groupe a enfin réglé le défaut qui l’handicapait depuis toujours : une production anémique. Sur ce disque, le son est puissant et massif. Enfin, Body Count a un vrai son metal et ça change tout ! Ajoutez à cela un Ice-T (putain, 59 ans le bougre !) en grande forme. Sa prestation met à l’amende pas mal de chanteurs de groupe de thrash traditionnels (je pense en particulier à ce pauvre Mille Petrozza de Kreator dont la voix est de plus en plus poussive).

Avec Bloodlust, Body Count laisse de côté son rap-core (si ce n’est au niveau du chant, bien sûr) et nous propose du mid-tempo, des passages tout en lourdeur, des accélérations typiquement thrash ou plus punk/hardcore et même au détour d’un titre un blast beat. Les compositions, qui piochent aussi bien chez Metallica ou Suicidal Tendencies que dans le metal extrême, font preuve d’inventivité aussi bien par l’utilisation qui y est faite des samples ou des chœurs (dont des growls dès la première chanson).

Body Count a invité quelques figures historiques du metal à participer. Ainsi, Dave Mustaine de Megadeth vient jouer un solo sur « Civil War » et Max Cavalera place quelques vocaux sur « All Love Is Lost ». On retrouve également l’excellent Randy Blythe, chanteur de Lamb Of God, sur le bien bourrin « Walk With Me ».

Le groupe se fait également plaisir en proposant un petit medley de titres de Slayer : les terribles « Raining Blood » et Post « Mortem ». Ça ne sert pas à grand-chose, les reprises étant des copies conformes des originaux, mais c’est toujours sympa.

Conclusion

Ayant lâché l’affaire Body Count il y a bien longtemps, je dois reconnaître que ma surprise fut grande à l’écoute de ce Bloodlust. Je ne peux que vous conseiller de vous pencher sur cet album et de lui donner une chance. Violent et particulièrement efficace, il la mérite amplement !

note : 15/20

Par Sathur