Actu salon : Salon du tatouage de Clermont-Ferrand (25/09/2016)

Les 24 et 25 septembre se tenait à Cournon-d’Auvergne la première  édition du Salon du tatouage de Clermont-Ferrand.

salon-du-tatouage-de-clermont-ferrand-2016-03J’ai eu l’opportunité de m’y rendre le dimanche. A la lecture de certains commentaires assassins laissés sur les réseaux sociaux, j’avoue que je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Mes craintes se sont rapidement levées.

Le site était divisé en trois halls, eux-mêmes divisés en allées où les différents tatoueurs, perceurs et autres boutiques de merchandising tenaient leur stand. Une scène permettait également d’accueillir des shows tout au long de l’après-midi.

 

Le principal intérêt de ce type de manifestation est de faire des découvertes. Et il y avait de quoi faire. Quel que soit  votre style de prédilection, vous pouviez trouver votre bonheur. Traditionnel, new-school, recouvrement… on croisait tous les styles au fil des stands.

C’était également l’occasion de voir des artistes en plein travail, ce qui est toujours fascinant même pour les néophytes comme moi ! Les meilleurs attiraient d’ailleurs beaucoup de monde ce qui pouvait gêner un peu la circulation.

Franchement, pour une première édition et quoi qu’en disent les grincheux, les organisateurs ont carrément assuré ! Alors bien sûr, il y a certainement des points à améliorer : gestion des entrées,  amélioration de la circulation dans les allées …salon-du-tatouage-de-clermont-ferrand-2016-02

Mon coup de gueule n’ira pas vers les organisateurs mais plutôt vers les imbéciles qui sont venus avec leurs enfants en bas âge, voire même avec des poussettes, forcément énormes, qui bloquent la circulation et qu’on t’envoie allégrement contre les chevilles… Putain, comme pour le Hellfest, ces événements ne sont pas faits pour les enfants !! Est-ce que je viens avec mes chats moi…

En tout cas, cette première édition du Salon du tatouage de Clermont-Ferrand aura permis de mettre en avant le travail d’artistes de grande valeur et surtout de faire de sacrées découvertes.

Voici mes coups de cœur (forcément c’est subjectif, étant totalement hermétique à certains styles) :

Tout d’abord le montluçonnais Sosca, qui s’est apparemment fait une spécialité des tatoos inspirés de manga. Il proposait en particulier quelques créations basées sur les Pokémon réellement impressionnantes ! Ouais, je sais, dit comme ça, c’est louche, mais ça vaut vraiment le coup d’œil ! (https://www.facebook.com/soscatattoo/?fref=ts)

Miguel Tatwo proposait de superbes portraits. (https://www.facebook.com/Labotatwo/ )

Un tatoueur clermontois qui ne cesse de m’impressionner : Ben Wasabi (https://www.facebook.com/Wasabitattooshop/salon-du-tatouage-de-clermont-ferrand-2016-05

Une jeune tatoueuse aux effets aquarelle assez bluffant : Nigz (https://www.facebook.com/Niguella/?fref=ts)

Mais la grosse découverte reste pour moi le studio Le Cri du Kassis !! (https://www.facebook.com/lecridu.kassis/). Que de talents réunis sur les quelques m² de leur stand !! Coraline (https://www.facebook.com/coralineptm/) mais peut-être et surtout Otch Inkha (https://www.facebook.com/otchinkha.page) !! Tous deux ont des styles voisins, naïfs sans être simpliste et carrément poétiques ! Et j’ai même cru noter un petit côté Lewis Trondheim, ce qui n’est pas pour me déplaire !

Laisser un commentaire